Actualités 2018

Le commerce et la réparation des pneumatiques

avr

Le portrait sectoriel du commerce et de la réparation des pneumatiques présente les données actualisées de l’emploi, des acteurs, l’état du marché et l’évolution des activités et des compétences.

Les activités liées à la distribution et à la réparation des pneumatiques peuvent être exercées par l’ensemble des acteurs de l’après-vente. Elles restent toutefois la spécialités des pneumaticiens qui comptent 2 210 établissements et emploient près de 12 600 salariés. Leur activité se partage entre les véhicules légers et les véhicules industriels. Toutefois, ces deux segments renvoient à des marchés, des activités et des compétences différentes. En raison de la spécificité des activités dédiées à l’entretien des pneus des véhicules industriels, les négociants spécialistes sont leaders sur ce marché. En revanche, le pneumatique étant le premier motif d’entrée atelier sur le marché de l’après-vente VL, les négociants spécialistes tendent à diversifier leurs prestations en réaction à la concurrence des centres-auto et de la distribution Internet. 

Baromètre de l'emploi - Avril 2018

avr

Le baromètre trimestriel de l’emploi est un outil créé pour les partenaires sociaux qui souhaitent disposer de données les plus récentes possibles sur l’évolution de l’emploi. Il permet de suivre l’emploi dans le Commerce et la Réparation Automobile chaque trimestre.

Au 31/12/2017, 326 181 salariés (données estimées) travaillaient dans le secteur « Commerce et réparation d’automobiles, de motocycles et de poids lourds ».
Sur le dernier trimestre 2017, l’emploi dans le secteur du « Commerce et de la Réparation Automobile » a progressé de + 0,7 %, soit 2 370 salariés supplémentaires. Cette progression est plus importante que celle observée toutes branches confondues qui est de + 0,4 %.

Depuis décembre 2014, période où l’emploi dans le CRA a été à son niveau le plus bas avec 315 500 salariés, l’emploi n’a jamais cessé de progresser, soit 3 années consécutives d’augmentation, ce qui représente un gain de près de 10 700 salariés sur 3 ans (soit + 3,4 %) ; une progression qui s’est surtout accélérée sur l’année 2017 avec près de 4 950 salariés supplémentaires (+ 1,5 % sur un an), et notamment sur ce dernier trimestre, qui constitue la plus forte progression enregistrée depuis 3 ans.

Le commerce de détail de carburants

fév

Le portrait sectoriel du commerce de détail de carburants vous présente les données actualisées ainsi que l’analyse des différents acteurs du secteur, du marché et des activités mais aussi de l’emploi et de la filière de formation.

Le secteur du commerce de détail de carburants a fortement été impacté ces 30 dernières années par trois facteurs : la réglementation, les mises aux normes de sécurité environnementale et l’arrivée de la grande distribution sur le marché. Les stations-service traditionnelles, dont le nombre n’a cessé de diminuer, réorientent leur politique marketing et diversifient en conséquence les services proposés.

Les activités se tournent vers la vente de biens et de services, en boutique, au premier rang desquelles se trouve l’offre alimentaire de restauration (sur place ou à emporter) tandis que les activités directement liées aux carburants s’automatisent.

En 2016, le commerce de détail de carburants comptait 17 450 salariés. Les conditions de travail, notamment en termes d’amplitude horaire (nuit, week-end) et de types de contrat (temps partiels, CDD, intérim) entraînent une difficulté de fidélisation des salariés.

Face à l’évolution du secteur, la branche a rénové les Certificats de Qualification Professionnelle (CQP) donnant accès à ces métiers.

Rapport de Branche Edition 2017

jan

Ce rapport est réalisé chaque année, à la demande des partenaires sociaux. Il décrit la Branche à travers différents indicateurs issus à la fois de la statistique publique (INSEE, ACOSS), et d’organismes de branche (IRPAUTO, ANFA).

La plaquette reprend les données principales du rapport.