Actualités 2019

L'insertion après un CQP

sept

L’ANFA présente dans cet autofocus, les résultats d’une enquête sur l’insertion des titulaires d’un CQP. Plus de 3 500 personnes ont terminé leur CQP en 2018 au sein de la branche des services de l’automobile en 2018 et 90 % des titulaires ont un trouvé un emploi six mois après la fin de leur certification. Retrouvez dans cette publication, les résultats de l’enquête (taux d’emploi, de CDI, rémunération médiane, …) par domaine et par CQP.

L'entretien et la réparation des véhicules particuliers

sept

Avec 100 000 salariés et un tiers des recrutements, l’entretien et la réparation de véhicules particuliers représente le cœur de la branche des services de l’automobile.

Grâce à un parc automobile constant et vieillissant, au développement des contrats d’entretien et au renforcement du contrôle technique, le marché du secteur est plutôt prometteur. Il est toutefois soumis à des variations liées au pouvoir d’achat des ménages qui peuvent retarder leurs entretiens et distancer leurs réparations. Ces évolutions affectent l’emploi et l’apprentissage et durcissent le marché du recrutement en période de reprise.

Recherche Action : Carrossier expérimenté

sept

Ce rapport présente un travail de recherche-action basée sur les méthodologies de la didactique professionnelle. Celle-ci visait à définir et comprendre les caractéristiques et les conditions d’acquisition de l’expérience professionnelle dans les métiers de la carrosserie-peinture, en réaction aux difficultés de recrutement du secteur. Cette analyse du travail débouche sur une série de préconisations qui, une fois opérationnalisées, devraient permettre aux mondes du travail et de la formation de favoriser l’acquisition de l’expérience, et donc l’insertion professionnelle des jeunes et/ou les évolutions de parcours des salariés.

Baromètre de l'emploi - Juillet 2019

juil

Le baromètre trimestriel de l’emploi est un outil créé pour les partenaires sociaux qui souhaitent disposer de données les plus récentes possibles sur l’évolution de l’emploi. Il permet de suivre l’emploi dans le Commerce et la Réparation Automobile chaque trimestre.

Au 31/03/2019, 337 325 salariés (données estimées) travaillaient dans le secteur « Commerce et réparation d’automobiles, de motocycles et de poids lourds ». Sur le premier trimestre 2019, l’emploi dans le secteur du « Commerce et de la Réparation Automobile » a progressé de + 0,8 %, soit plus de 2 800 salariés supplémentaires. Cette progression est plus importante que celle observée toutes branches confondues qui est de + 0,6 %.

Depuis décembre 2014, période où l’emploi dans le CRA a été à son niveau le plus bas avec 315 500 salariés, l’emploi n’a jamais cessé de progresser, soit plus de quatre années consécutives d’augmentation, ce qui représente un gain de 22 000 salariés (soit + 6,9 %). La progression s’est surtout accélérée en 2018 avec près de 8 300 salariés supplémentaires et elle se poursuit sur ce premier trimestre 2019, constituant une hausse trimestrielle parmi les plus importantes depuis la reprise de l’emploi.

Commerce et réparation du deux-roues motorisé

juil

Ce portrait sectoriel actualise les principales données du secteur du commerce et de la réparation des deux-roues motorisés.

Effectifs en formation et insertion professionnelle

mai

La rentrée 2018 est à nouveau marquée par une forte progression des effectifs en alternance dans les formations de l’automobile. Cette progression est particulièrement importante en apprentissage : + 9 %. Les effectifs en contrats de professionnalisation qui avaient déjà progressé les années précédentes poursuivent leur tendance à la hausse (+ 5,1 %).

Depuis quatre ans, nous comptons 6 300 apprentis et 1 500 contrats de professionnalisation supplémentaires dans ces formations. Grace à cette progression, les effectifs globaux passent le cap des 60 000, chiffre qui n’avait pas été atteint depuis 2010. L’alternance pèse désormais pour moitié dans les effectifs globaux, les effectifs en lycée professionnel diminuant légèrement (- 0,8 %).

L’augmentation des effectifs en formation sous contrat alterné est portée par la reprise de l’emploi dans le secteur, + 19 000 emplois depuis quatre ans, mais aussi par l’importante mobilisation de la branche sur le sujet.

Dans ce contexte dynamique de l’emploi, l’augmentation des effectifs s’accompagne d’une progression de l’employabilité des jeunes qui sortent de formation. En 2018, 72 % des apprentis étaient en emploi sept mois après la fi n de leur formation, soit 2,6 points supplémentaires par rapport à l’année précédente. L’insertion professionnelle la plus forte est obtenue par les jeunes qui ont préparé un CQP, avec un taux d’emploi de 91 %, signe d’une formation particulièrement adaptée aux besoins des entreprises.

L'alternance

avr

L’ANFA restitue dans cet Autofocus une étude sur les pratiques et usages de l’alternance dans la branche des Services de l’Automobile.

La branche emploie 33 300 salariés en contrat d’alternance répartis entre contrats d’apprentissage (81 %) et contrats de professionnalisation (19 %). La grande majorité de ces alternants prépare une formation dans les domaines spécifiques de la branche (maintenance et vente des véhicules, magasinage ou enseignement de la conduite) mais près d’un sur cinq suit une formation transverse comme le secrétariat, la comptabilité ou encore le marketing.

Retrouvez dans l’Autofocus, les secteurs qui ont le plus souvent recours à l’alternance, le type de diplômes préparés par les apprentis et les salariés en contrat de professionnalisation, mais aussi les caractéristiques des alternants (part des femmes, âge moyen) ou encore leurs perspectives d’avenir d’après leur employeur.

L’ANFA vous accompagne et vous conseille sur l’offre de formations et le déploiement de l’alternance dans votre entreprise

Les parcs de stationnement

mars

Le portrait sectoriel de la gestion de stationnement dresse un premier état des lieux du secteur : qui en sont les acteurs, quelles sont les caractéristiques du marché, comment décrire les activités et l’emploi du secteur et enfin quelles formations existent dans le domaine.

La gestion du stationnement, en voirie ou en parking, peut être gérée en régie par les collectivités locales ou bien déléguée à des opérateurs externes : Ces entreprises font alors partie de la branche des services de l’automobile. En voirie, l’introduction de la loi MAPTAM, en 2018, octroie de nouvelles activités potentielles pour les entreprises du stationnement. En parcs de stationnement, l’informatisation, la mise en réseau et le développement des équipements connectés permet à la fois le développement de nouveaux services aux usagers et la mise en place de la gestion à distance. Il existe différents métiers : agent d’exploitation de stationnement, opérateur de stationnement à distance, agent de maintenance voirie, agent de contrôle du stationnement ou encore responsable d’exploitation de stationnement. 

Rapport de Branche Edition 2018

jan

Ce rapport est réalisé chaque année, à la demande des partenaires sociaux. Il décrit la Branche à travers différents indicateurs issus à la fois de la statistique publique (INSEE, ACOSS), et d’organismes de branche (IRPAUTO, ANFA).

La plaquette reprend les données principales du rapport.